Comment avoir une belle pelouse

Comment avoir une belle pelouse

Voici nos meilleurs conseils pour vous assurer une magnifique pelouse en très peu d’étapes.

1. Nettoyage de printemps

Ratissez les débris laissés par l’hiver. À faire au printemps lorsque le gazon est réveillé ; soit quand le gazon est vert à 60 % sur votre pelouse. Il pourra donc résister et ne sera pas arraché. Il faut également que le terrain soit sec quand on y travaille. Notre empreinte de pied n’y reste pas.

Le fameux déchaumage au printemps devrait se résumer à passer un balai à feuille (ce dont on se sert pour ramasser nos feuilles) afin de récolter l’herbe jaune et séchée de l’année précédente. Le fait d’avoir une grosse quantité d’herbes enlevées n’est pas bon signe. Si vous avez un réel problème de chaume, soit lorsqu’il dépasse 2 cm (¾ po), son contrôle devient nécessaire. Pour le réduire, l’aération et le terreautage sont les meilleures armes.

2. Aérez la pelouse au besoin

L’aération consiste à faire des petits trous dans le sol, généralement de 7 à 10 cm (3 à 4 po) de profondeur. Cette action permettra à l’eau, l’oxygène, les engrais et les matières organiques de pénétrer dans le sol et atteindre le système racinaire de la pelouse. Elle permet également une meilleure décomposition de la matière organique et du feutre, par une meilleure activité des micro-organismes du sol.

3. La fertilisation

Suite à l’aération, on effectue la première fertilisation de l’année en utilisant un engrais de qualité, soit un engrais à dégagement lent.

Après avoir mis le fertilisant, arrosez votre pelouse abondamment. L’arrosage permet au granule de bien pénétrer dans la terre et de rincer le fertilisant des brins d’herbe.

Astuces pour fertiliser votre pelouse

Arrosez votre pelouse quelques jours avant de la fertiliser pour vous assurer qu’elle ne souffre pas simplement de dessèchement.
Assurez-vous que les brins d’herbe sont complètement secs avant de fertiliser la pelouse pour éviter de la brûler, car les granules collent sur l’herbe humide.
Remplissez l’épandeur sur du béton pour pouvoir plus facilement balayer le fertilisant qui tombe à côté.

4. Le terreautage

Le terreautage consiste à ajouter une mince couche (1 cm ou moins) de compost (idéalement) ou d’un terreau indemne de mauvaise herbe riche en matière organique. Le compost contient des bactéries qui permettent d’améliorer la structure du sol en stimulant la décomposition de la matière organique.
Nous vous recommandons d’utiliser un Compost Terre et Mer à un taux de 1 sac par 100 p² pour couverture de 1/8 ʺ d’épaisseur. On peut aussi utiliser un terreau indemne de mauvaise herbe ayant beaucoup de matière organique tel que le terreau Fafard. Le compost contient des bactéries qui mangent le chaume. Ne dépassez pas 1 à 2 cm ( ½ à ¾ po) d’épaisseur à la fois. C’est en moyenne 1 vg cube par 1076 pieds carré (100 m²).

Inscription infolettre

Soyez au courant de nos dernières promotions et de trucs et astuces!